La fabrication du savon en 7 étapes (et en images)

Vous avez déjà cuisiné un gâteau? Fabriquer un savon est (presque) aussi simple. Quoiqu’on touche le domaine de la chimie, faire un savon n’est pas sorcier! Voici les 7 étapes de la fabrication du savon artisanal (méthode dite «à froid»), photos à l’appui.

Avant de commencer
Si vous désirez vous lancer, assurez-vous de travailler sur une surface dégagée et avec des instruments propres. Manipulez avec précaution, et dans un endroit ventilé, l’hydroxyde de sodium (produit corrosif) et la pâte de savon afin d’éviter les brûlures. Il est donc primordial de porter gants, lunettes de protection, masque et vêtements longs à chacune des étapes de fabrication du savon. Surtout, ayez du temps devant vous. Même si fabriquer du savon peut (et doit) se faire assez rapidement, ce n’est pas le moment de partir le souper ou d’aider votre enfant dans ses devoirs!

Étape 1  Préparation des phases aqueuse et huileuse

Ces deux phases sont préparées séparément et chaque ingrédient est pesé minutieusement. La phase aqueuse est constituée d’eau froide et d’hydroxyde de sodium (soude caustique, NaOH). La soude est nécessaire à la fabrication du savon à froid puisque c’est elle qui transforme, par réaction chimique, le corps gras en pâte de savon. Au contact des granules d’hydroxyde de sodium, la température de l’eau augmente considérablement et rapidement. À l’aide d’une grande cuillère, on mélange jusqu’à dissolution complète. La phase huileuse quant à elle, constitue la base du savon. Elle est également chauffée. Lorsque les températures respectives des deux phases sont atteintes, la solution de soude est versée dans l’huile (jamais l’inverse). On brasse avec un pied mélangeur: la pâte de savon commence prendre forme.

Étape 2  |  Création de la pâte de savon

Au contact de la soude, la réaction chimique commence à faire son œuvre et l’huile se transforme en pâte de savon. C’est ce qu’on appelle la saponification à froid. Lorsqu’elle est mélangée, la pâte s’homogénéise et épaissit jusqu’à ce qu’un sillon se forme à sa surface (comme du sucre à la crème!). C’est ce qu’on appelle le stade de la «trace». Attention aux éclaboussures! La pâte est maintenant prête à recevoir les ingrédients actifs et les couleurs.

 

Étape 3  |  Ajout des ingrédients actifs

C’est à cette étape de la fabrication du savon que les huiles essentielles, herbes, exfoliants, couleurs et autres ingrédients actifs sont ajoutés à la pâte de savon. Les possibilités sont infinies dans la création d’un savon! Attention: on doit travailler assez vite, car, dépendamment des ingrédients ajoutés, les réactions chimiques peuvent rapidement faire épaissir la pâte de savon. On peut également séparer une (ou plusieurs) partie de la pâte pour créer différentes couleurs.

Étape 4  |  Coulage

La pâte de savon est maintenant prête à être coulée dans son moule. C’est là qu’on peut laisser aller sa créativité quant au «look» du savon! Encore une fois, il faut être habile et procéder assez rapidement, car la pâte de savon continue d’épaissir. Il faut donc prévoir ce qu’on désire faire comme «design» avant de commencer notre recette.

Étape 5  |  Période de repos

Une fois l’étape du coulage faite, le savon est recouvert d’une résine et le moule d’une serviette ou d’une planche de bois. Ceci aura pour effet de conserver la chaleur produite par la saponification (réaction exothermique) qui suit son cours. Notre savon se repose ainsi au moins 12 à 24 heures. Durant cette période, la phase de «gel» est observée. Le savon monte en température et son aspect (couleur, texture) peut sembler bien différente. Ne vous en faites pas, car tout rentrera dans l’ordre lors du démoulage.

Étape 6  |  Démoulage et coupage

Dès le lendemain, le savon est prêt à être démoulé. Sa consistance est comparable à celle d’une livre de beurre: assez solide pour être manipulé, et assez molle pour être coupé facilement. Au Quai des Bulles, nous coupons nos barres de savons avec des instruments artisanaux, fabriqués sur mesure pour nos besoins. Nous examinons chacune des barres de savon, une à une, afin de s’assurer qu’elles sont parfaites. À cette étape de la fabrication, le savon doit être manipulé avec soin avant d’être envoyé au séchage.

Étape 7  |  Séchage

Une période de séchage est essentielle avant de pouvoir utiliser le savon après sa fabrication. Les savons sont empilés sur une étagère en bois et la cure de séchage, d’une durée minimale de 30 jours, se fait à l’air ambiant. Ce temps permet au processus de saponification de bien se terminer et au pH de s’ajuster (savon moins «caustique» donc plus doux). Il faut savoir que plus un savon sèche, plus il durcit et plus sa durée de vie est prolongée. Par la suite, le secret est de conserver le savon dans un endroit sec et frais, et d’en assurer la rotation, le cas échéant. L’emploi d’un porte-savon est essentiel lorsque le savon est utilisé (égouttage). À noter que même après sa cure de séchage de 30 jours, l’aspect du savon, son odeur et sa couleur peuvent varier (ce qui n’affecte pas ses propriétés).

Matériels requis

Tout ce qu’on peut trouver dans une cuisine ou à peu près!

  • Balance
  • Pichet ou grande tasse (métal, pyrex, verre, ou plastique résistant à la chaleur)
  • Spatules, cuillères à mesurer, ustensiles
  • Pied mélangeur
  • Chaudron
  • Thermomètre de cuisine
  • Moule

IMPORTANT  > Durant toutes les étapes de fabrication du savon, s’assurer de bien protéger: mains, yeux, peau et voies respiratoires.

  • Gants
  • Lunettes protectrices
  • Vêtements longs
  • Masque (avec cartouches)

Vous êtes les bienvenus à venir assister à une démonstration de la fabrication du savon à notre atelier de Kamouraska (appelez-nous avant!) 😉

Crédit photos: Julie Houde-Audet photographe

 


Abonnez-vous à notre liste de diffusion!




J’aime, je partage!

Facebook

2 commentaires

  • Carmelle Richard 6 septembre 2019 à 21 h 20 min

    Wow! Merci pour nous montrer comment votre/notre savon est fait. Vos savons sont les meilleures. Mais pas meilleures que votre anti ronron. Je pense que c’est le produit qui ma redonné mes matins… ( Je suis entrain de vendre les bouteilles qu’on a reçu à la Pharmacie) Merci pour un si bon produit… je l’aime vraiment, je dors très bien. Je suis reposée le matin! Merci! Merci! Merci! 🙂

    Répondre

    • Marie-Julie Boudreau 10 septembre 2019 à 11 h 38 min

      Merci Carmelle pour vos commentaires! Nous sommes heureux de voir que nous participons au bien-être des gens. Surtout quand il est question de sommeil, c’est tellement important!

      Répondre

Laisser un commentaire

Veuillez noter que vos commentaires doivent être approuvés avant d’être publiés.